Structures thématiques liées au projet

 

Une des missions du GDR est de fédérer la très riche activité de recherche en EDP. En France, la vitalité de cette thématique se traduit par l’existence de plusieurs structures thématiques (projets ANR, séminaire X-EDP par exemple). Plusieurs d’entre elles ont déjà accepté de travailler en partenariat avec le GDR (qui relaiera les annonces, co-financera certains événements, pourra suggérer certaines thématiques, …).

Voici quelque-uns de ces projets :

- Projet ANR BEKAM (Au-delà de la théorie KAM, 2015-2019). Ce projet est coordonné par Raphael Krikorian (Université de Cergy-Pontoise) et basé à Cergy, Nantes et Nice. Son objectif est l’étude des systèmes dynamiques en dimensions finie et infinie et de leurs applications à l’étude des équations aux dérivées partielles et à la théorie spectrale.Projet ANR NONLOCAL - Projet ANR BORDS  (Boundaries, Oscillations, layeRs in Differential Systems, 2017-2021). Ce projet est coordonné par Christophe Prange (Université de Bordeaux) et basé à Bordeaux. Son objectif est d’étudier comment la dynamique des solutions d’équations aux dérivées partielles est influencée par l’interaction complexe entre la géométrie (du bord), les oscillations et les non-linéarités, notamment dans les couches limites. - Projet IFSMACS (Interaction Fluide Structure, Modélisation, Analyse, Contrôle et Simulation, 2015-2019). Ce projet est coordonné par Takéo Takahashi (INRIA, Nancy) et basé à Bordeaux, Nancy, Paris et Toulouse. L’objectif est l’étude de structures immergées dans un fluide et des systèmes correspondants de manière théorique et numérique. - Projet ANR INFAMIE (Fluides inhomogènes : modèles asymptotiques et évolution d’interfaces, 2016-2020). Ce projet est coordonné par Raphaël Danchin (Université Paris-Est Créteil) et basé à Paris-Est Créteil, Dauphine, Grenoble, Marseille 1 et le CEA. Son objectif est d’obtenir des résultats quantitatifs sur l’évolution d’interfaces pour les problèmes de mécanique des fluides inhomogènes. » - Projet ANR ISDEEC (Interactions entre systèmes dynamiques, équations d’évolution et contrôle, 2016-2020). Ce projet est coordonné par Romain Joly (Université Grenoble-Alpes) et basé à Grenoble et Paris-Sud. Son objectif est d’obtenir des résultats transverses entre les différents domaines d’étude. - Projet ANR JCJC MAToS (Mathematical Analysis of Topological Singularities in some physical problems, 2014-2019). Ce projet est coordonné par Radu IGNAT (Université Paul Sabatier). L’objectif est d’étudier la formation et la dynamique des singularités topologiques dans des modèles décrits par l’équation de Landau-Lifshitz (en micromagnétisme) et de Gross-Pitaevskii (transitions de phase, condensats de Bose-Einstein). - Projet ANR NONLOCAL ( Propagation phenomena and nonlocal equations, 2014-2019). Ce projet est coordonné par François Hamel (Université d’Aix-Marseille) et basé à Marseille et Paris (CAMS). Son objectif est d’étudier, aussi généralement que possible, des phénomènes de propagation dans des équations de réaction-diffusion non locales ». - Projet ANR JCJC Horizons  (Phénomènes de diffusion et de propagation près des horizons d’espace-temps, 2016-2019). Il s’agit d’un projet Jeunes Chercheuses/Jeunes Chercheurs, coordonné par Michal Wrochna (Université Grenoble-Alpes) et basé à Grenoble. Le thème de recherche est principalement orienté sur l’étude des EDP relativistes par méthodes d’analyse asymptotique et microlocale. - Séminaire Laurent Schwartz  (Ce séminaire organisé par François Golse et Franck Merle, ayant lieu alternativement à l’École polytechnique et à l’IHES, aborde des thématiques tout à fait proches de celles mentionnées dans ce projet. Il donne lieu à la publication d’actes archivés sur Numdam et Cedram.